Bondi 3…droite dans mes running…

Après un premier  temps d’adaptation  relativement difficile, je commence doucement à apprivoiser mes Bondi 3….Je ne suis pas encore tout à fait au point avec ces chaussures qui me donnent du fil à retordre (vaut mieux ça que la cheville tu me diras) mais ça vient…

Tout d’abord j’ai coupé les lacets quick-fit, le serrage  du système ne me convenant pas j’ai opté pour la paire de lacets standards de remplacement, fournit en supplément; ça va mieux niveau serrage néanmoins je les trouve trop longs, je les range donc à l’endroit prévu pour les lacets quick-fit, bon!…

Sur une sortie  de 13km,  en ce troisième jour d’été sudiste, mes pieds n’ont pas chauffé du tout et j’ai terminé ma course dans de bonnes conditions, sans souffrir au passage de certains endroits difficiles à franchir pour moi, notamment un virage en épingle à cheveux sur une portion de route mal entretenue, avec un trottoir à descendre qui plus est, passage habituellement traumatisant  pour ma cheville gauche si délicate, pour rester polie, surtout en fin de run….

Ceci dit il m’a fallu faire aujourd’hui une petite gymnastique mentale pour adapter ma foulée à cette chaussure puisque chaque fois que je la portais ma fasciite plataire se réveillait ainsi que les douleur de ma cheville gauche,  par ricochet…

J’ai donc cogité, tout en courant et je me suis aperçu que je talonnais de nouveau avec ce modèle, probablement parceque le Rockering (ok, je te l’accorde « Rockering » c’est très bof comme nom de concept, bref ) de ce modèle est moindre que celui de la Kailua, donc je suis moins « propulsée » vers l’avant, donc je talonne, donc ma fasciite plantaire n’aime pas, ma cheville non plus, CQFD…tout ça n’a rien de scientifique bien entendu et toutes ces remarques sont propres à mon cas personnel, n’empêche j’ai donc cogité et profité d’un léger ralentissement en  côte pour modifier ma foulée et j’ai rééquilibré le poids de mon corps plus en avant, au moment de l’impact au sol,  histoire que mon pieds déroule jusqu’aux orteils, en gros au lieu de courir avec le corps légèrement penché vers l’arrière j’ai couru avec le corps bien droit….et ça tu vois ça fait une différence, mon pied gauche a apprécié, ma cheville aussi, je ressens à l’heure qu’il est moins de douleurs d’après course et surtout moins de fatigue…

Le rapport poids de la chaussure /amorti  est toujours aussi bluffant mais le miracle survient surtout dans dans les descentes et même si je ne suis pas franchement tout à fait convaincue aujourd’hui que ce modèle ait été conçue spécialement  pour moi, oh! j’ai tout de même bon espoir de finir par en devenir une inconditionnelle, lorsque je l’aurais tout à fait apprivoisée…


A ce jour 83km au compteur de la Bondi 3, le test ne fait que commencer…affaire à suivre….


*article non sponsorisé…



Publicités

6 commentaires sur « Bondi 3…droite dans mes running… »

  1. non je courais déjà en hoka one one (modèle kailua) et au moment de renouveler mes chaussures j'ai choisi ce modèle ci parce que mon kilométrage hebdomadaire augmente, à ce niveau j'ai fais le bon choix mais la foulée est différente de celle que j'avais avec les kailua…quoi qu'il en soit à l'avenir, je crois que je resterais fidèle à cette marque, de nouveaux modèles arrivent prochainement dont un particulièrement léger mais avec le même amorti surdimensionné que celui de mes bondi si j'ai bien tout suivi, bref pour répondre à question je ne suis jamais aucun conseil, je fais mes recherches via les sites américains le plus souvent ;o))

    J'aime

  2. C'est certain certain que le look de ces chaussures n'est peut être pas fait pour tout le monde, c'est assez « space » au propre et au figuré et pas forcement facile a assumer mais sincèrement si je n'avais pas découvert cette marque cet hiver je pense que je ne courrais plus à l'heure qu'il est…Mizuno est tout de même beaucoup plus joli je te l'accorde, il m'arrive de fantasmer sur certains modèles mais pour le moment je ne suis pas prête de lâcher mes running de cosmonaute, dans mon cas ce serait juste prendre le risque de me blesser pour être plus élégante en course donc bon…tant pis…

    J'aime

  3. Comme dit Gwendoline la taille de l'amorti est tellement énorme, c'est assez impressionnant ! J'aimerais bien en essayer un jour il paraît qu'elles font des miracles ! Ca ne donne pas trop l'impression d'être sur des échasses au début ? 🙂

    J'aime

  4. oui c'est vrai que c'est pas discret ni très sexy lol pour les essayer on les trouve assez facilement aujourd'hui (il y a la liste des revendeurs sur leur site) et ils organisent aussi des « hoka tour » fréquemment; ce sont des stands ou tu peux essayer leur modèles gratuitement et en courant …pour les miracles je confirme, j'ai couru un 10km avec une cheville en mauvais état cet hiver immédiatement après l'achat de mes kailua parc eque je ne voulais pas renoncer et j'ai bien fait ;o))…
    sinon,non, pas d'impression d'échasse du tout parce que le pied est très enfoncé dans la chaussure en fait ;o))

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s