30"30", plans d’entrainement et autres joyeusetés….

Tu l’auras certainement remarqué gentil et fidèle lecteur, il y a eu quelques changements dans ma façon de pratiquer le Running…Si je me suis contentée, pendant un temps, de ne courir qu’au feeling, ne voulant pas vraiment entendre parler de VMA, de FCM , de plans d’entrainement ou autres fractionnés longs ou courts., j’ai changé récemment d’avis et tu m’en vois ravie, pour tout te dire je n’imagine plus vraiment revenir en arrière..J’ai eu le privilège de lire des remarques acides et/ou condescendantes sur ce sujet, la tolérance et la bonne humeur n’étant pas plus développées chez le runner amateur que dans d’autres franges de la population, c’est ainsi, il me faut faire avec mais pour toi qui t’es perdu sur mon blog et qui te poses des questions sur « le pourquoi du comment du bien fondé » de courir avec une ceinture cardio,  l’oeil rivé sur une garmin flamboyante alors que tu pourrais courir tranquilou le nez au vent et le coeur en paix…voici ma vérité sur le sujet, qui par définition n’est donc pas la vérité universelle… mais n’en est pas moins vraie pour autant…


Courir avec un plan d’entrainement m’a permis de mieux gérer mon effort, je sais enfin courir en EF ou au seuil, de façon précise puisque je me base sur ma fréquence cardiaque. je peux faire des fractionnés, courts ou longs sans risque puisque mon coeur s’est musclé, à force, justement,  de courir régulièrement aux bonnes allures, ma fréquence cardiaque au repos à baissé comme il se doit lorsque l’on pratique le running de façon régulière et raisonnée…et je rajouterais qu’en running, ce qui est dangereux, à mon sens, n’est pas de se lancer dans une séance de 30″30″  ou autres fractionnés longs mais justement de ne jamais en faire, surtout si ton niveau est modeste (comme le mien) , car plus l’on renforce son coeur via des séances de VMA alternées avec des sorties en EF (par exemple) et mieux il se porte, les bénéfices de ce travail sont très nets en fin de compétition, c’est indéniable…Il ne s’agit pas ici de devenir champion du monde sur marathon mais de devenir un coureur amateur endurant et heureux, qui finit ses courses officielles entier et si possible avec le sourire et surtout sans laisser ses poumons sur l’asphalte….

Courir avec un plan d’entrainement m’a « obligé » à diminuer mes sorties longues et hebdomadaires de près de 3h00,  épuisantes pour mon organisme,….elles sont maintenant « pensées » en fonction de l’objectif que je me fixe, j’y ai  gagné en énergie retrouvée et mes articulations sont contentes….

Courir avec un plan d’entrainement m’a permis de varier mes sorties et surtout mes allures….seule,  je n’aurais pas été capable de me plier à cette discipline qui consiste à se fixer quelques règles pour mieux progresser… le fartleck, par exemple, peut être bénéfique et ludique mais c’est encore mieux lorsqu’on le fait bien et qu’il ne sert pas alors à justifier qu’on a préféré courir un peu n’importe comment plutôt que de se faire un 30″30″ en cette matinée froide et brumeuse, je ne suis pas née d’hier, que celui qui n’a jamais fait ça, me jette la 1ère pierre, je l’ai surement fais à mes débuts et je ne dois pas être la seule:

 « t’as fait quoi aujourd’hui? « 
« fartlek »
« hum! »

Et le plaisir de courir dans tout ça ? En ce qui me concerne, depuis ce changement de CAP (facile, je sais)  il s’est trouvé totalement décuplé… plus d’ennui, plus de fatigue excessive, plus de lassitude, une plus grande facilité à courir..courir  plus vite? je n’en sais trop rien mais l’essentiel est ailleurs, je cours mieux, ma foulée est plus économique, je termine mieux mes courses, bref, je m’éclate, je fais toujours de la course à pieds, mais différemment, ça ne sera  pas forcement TA solution pour persévérer dans cette discipline mais c’est la mienne et elle me convient bien, d’autres n’y trouveront pas leur compte et ce n’est pas grave, l’important étant d’être en accord avec soi même….

Je voulais faire entendre MA vérité sur MES entraînements, via ce billet, c’est chose faite, fais en bon usage….




« Personne ne peut me blesser sans ma permission »
  Mahatma Gandhi



Publicités

10 commentaires sur « 30"30", plans d’entrainement et autres joyeusetés…. »

  1. Le principal est que tu y trouves ton compte, peu importe ce que peuvent bien en dire les autres !
    J'ai prévu d'utiliser mon cardio incessamment sous peu !
    Pour l'instant mon excuse est que je ne sais pas comment le positionner… :p

    J'aime

  2. ah bah complètement! on peut progresser avec ou sans plan d'entrainement, il suffit de faire ce qui correspond à notre besoin/ envie du moment . Ici, vu mon profil de coureuse les progrès en vitesse sont assez subtils évidemment mais par contre ils sont très notables en terme de confort de course, ça compte aussi ;o))
    Bienvenu sur mon blog et au plaisir de te lire même si c'est un peu en horaires décalés ;o))

    J'aime

  3. J'étais déjà venu mais sans pour autant commenter, affront réparé!
    J'interprète confort de course = plus de plaisir donc bien sûr que ça compte!!

    Et tu sais en ce qui concerne la vitesse les progrès sont toujours subtil… Autant il est 'facile' (entre grosses guillemets on s'entend!!) de faire progresser l’endurance, autant la vitesse c'est une autre histoire! 🙂

    J'aime

  4. ah! c'était donc toi le mystérieux visiteur canadien (?), ravie que tu laisse enfin un mot ici ;o))
    ah oui! l'endurance c'est fastoche en effet surtout en prenant de l'âge, la vitesse c'est une autre paire de manche, mais c'est très net chez moi, je suis plus endurante, à défaut d'être franchement plus rapide, sur course officielle, depuis que je travaille régulièrement ma VMA…j'ai un peu fais le deuil de mon espoir de courir vite un jour mais courir longtemps et dans la joie ça oui, ça me tient à coeur c'est pour ça que je fais mes séances de 30″30″ et tout le reste et depuis que je m'y suis mise, c'est l'éclate totale ;o))
    mais pour poursuivre le débat commencé « chez toi », si j'étais à ta place, dans un nouveau pays, j'imagine que j'aurais bien d'autres chats à fouetter que les plans d'entrainement,, j'aurais juste envie de courir le nez au vent je pense ;o))

    J'aime

  5. Tu en as sûrement d'autres mais je me reconnais en tant que mystérieux visiteurs canadien! 😀
    Mon futur plan d'entrainement sera maison et avec comme critère numéro un : La flexibilité! Si l'envie d'une sortie différente se présente je réfléchirais à comment adapter mon plan pour l'y intégrer!

    J'aime

  6. tu as raison, il faut un peu de flexibilité de temps en temps aussi… parfois je chamboule un peu mes plans pour courir avec coach-chéri mais je dois dire que j'aime bien l'austérité des plans bien suivis, c'est un trait de caractère dominant chez moi quand je fais un truc j'ai du mal à dévier de la route que je me suis fixée, c'est pas toujours une qualité d'ailleurs ;o))
    hors sujet: j'attends toujours ton avis sur la poutine hahaha!!!…si tu tentes l’expérience prévois trois jours sans courir après par contre ;o))

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s