Si à 50 ans t’as pas fait d’électro, t’as raté ta vie…

coco; experte en boulottage de salade

Longtemps j’ai couru, stressée, en talon haut, le coeur battant la chamade, après mon bus , pressée que j’étais, de manquer mourir étouffée dans mon RER A…Stimulant, du moins le pensais-je, mon énergie vitale à coup de caféine, de tabac et de sucre blanc….Et personne n’a jamais trouver à y redire…

Aujourd’hui, mes choix de vies, décidés il y a fort longtemps maintenant, m’ont déposée là, en pleine campagne, loin de l’agitation de la société….Désormais je cours sur mes chemins de la paix, je mange en mode végétalien, je fais pousser mes graines germées, c’est ainsi que je prends soin de ma santé….

Ma petite révolution intérieure ne concerne que moi et si j’ai plaisir à partager mes découvertes gustatives souvent liées à un bien être corporel accru, je n’en fais pas une vérité universelle, chacun doit mener son propre chemin, c’est ainsi…

J’essaye autant se faire que peut, de vivre en harmonie avec mon environnement, de ne pas avoir peur de mes propres faiblesses, de faire confiance à la vie,…au fond, j’ai le sentiment de ne rien faire d’autre que de très naturel, prendre du temps pour me faire à manger et me bouger le tutu, pas de quoi en faire un pataquès…

Oui mais voilà, si à 50 ans t’as pas fait ton electro-cardiogramme, ben t’as raté ta vie…et si en plus tu cours, tu trépasseras à coup sûr, d’une mort subite, précisons le, histoire de rendre la chose encore plus terrifiante…

Risquer justement une mort subite, sur un tapis roulant, en compagnie d’un cardiologue est moins crétin, du point de vue de mon médecin que de s’entraîner sérieusement et de manière responsable en vue d’une prochaine compétition loisir pour laquelle j’aurais fait attention, depuis longtemps à écarter tout gras trans de mon assiette….Je conteste bien évidemment cet argument, histoire de rester en accord avec moi même, en déclamant haut et fort qu’au fond je ne fais là que la chose la plus naturelle du monde; « courir » … la réponse ne s’est pas faite attendre, puis que tu l’auras compris, il s’agissait, en écrivant ce billet, de relater l’épisode, récent, du certificat médical obligatoire fraîchement arraché à mon docteur il y a quelques jours :

« Non!courir à 49 ans n’est pas naturel »  
« Si encore vous marchiez, ça irait; mais là…. »
« Dangereux, blablabla, Mourir, blablabla, Mort subite, blablabla… »

Ah bah ça alors!!! 

J’avais bien imaginé plusieurs scénarios possible concernant ce certificat médical, ne doutant pas qu’un jour, l’engagement personnel du médecin arriverait sur le tapis…mais enfin quoi, tout le monde est tombé sur la tête, ou bien? Si je peux tout à fait comprendre et accepter qu’on me suggère de passer tel ou tel examen, je ne comprends pas cette systématisation des examens médicaux invasifs sans que ne soit pris en compte mon mode de vie ou  ma façon de penser et encore moins le fait qu’aucun symptôme ne donne l’alerte…

Je veux rester libre, je ne tiens pas à céder à la psychose, je ne veux pas faire les choses sous la pression de peurs infondées, je ne veux pas entrer dans un système auquel je n’adhère pas, j’ai confiance en moi, en la vie, en mon mode de vie, en mon alimentation, j’ai confiance en ma petite alarme personnelle qui me prévient quand quelque chose ne tourne pas rond au dedans de moi et surtout, ne vous en déplaise, cher docteur, je n’ai pas peur de la mort… je le répète ici haut et fort, si je devais mourir en course, réjouissez vous pour moi car il n’y à pas de plus belle mort à mes yeux que de mourir en faisant ce que l’on aime…

Mon ton, s’étant quelque peu radoucie à coup de respiration ventrale, je m’apprêtais, un peu dépitée par tant d’indélicatesse, à prendre congés mais je n’aurais pas été moi même si en quittant son cabinet je ne lui avais  fait remarquer que, sur ces bonne paroles, je m’en allais, de ce pas alerte, pour prendre le temps d’éplucher mes carottes…ce à quoi il me répondit que hélas, lui n’avait guère le temps pour ça….ma réponse, bien sûr, ne s’est pas faite attendre: 

« manque de temps pour l’épluchage des carottes?  ben, en voilà un joli facteur de risque cardiovasculaire… »

et toc!!!





Publicités

10 commentaires sur « Si à 50 ans t’as pas fait d’électro, t’as raté ta vie… »

  1. Noooooon dis moi pas que tu vas mourir un jour!!!!!
    C'est parce qu'ils n'ont pas le temps de faire du sport qu'ils ne voient pas le bénéfice que l'on peut en retirer. Le médecin de ma soeur lui a dit d'arrêter le sport trop dangereux, ma soeur n'a que 27 ans…..
    Je pense comme toi il faut tenir compte de l'environnement avant de déclarer que telle ou telle chose est dangereuse pour une personne. On me dit toujours que je cours trop et que je bousille mon corps ( de la part d'un pote qui fume, boit et ne fait pas de sport…) mais cela dit je m'écoute et il m'est arrive de ne pas aller courir parce que je le sentais pas ou d'écourter la sortie parce que les sensations sont trop mauvaises.. Et je doute que ma pratique soit vraiment dangereuse.
    Mais on s'ennuyerai si personne nous disait que c'est trop dangereux!!!

    J'aime

  2. Moi je trouve ça un peu limite ce genre de comportement, ça participe d'une société qui ne me plait pas alors je me débats…à mon age presque tout le monde prends déjà un médoc contre le cholestérol, le diabète au autre, ici on n'a aucun problème de santé et ceux que j'ai pu avoir par le passé ont été résolus définitivement via un changement d'alimentation…Hippocrate l'a dit bien avant moi: « que ton alimentation soit ta 1ère medecine » mais je passe quand même pour une cinglée et je te jure que parfois ça fatigue, mais bon je m'en remettrais ;o))

    J'aime

  3. Tu m'as bien fais rire !
    Le cardiologue m'avait expliqué à coups de grands sermons, papiers à l'appui comme quoi il m'avait bien fait le sermon (on sait jamais…. au cas où je clamercerai en course… au cas où ma famille l'attaquerait….), que faire de l'ultra c'était du délire total, un suicide à petits feux, s'est empressé, une fois le discours tenu, de me demander quelle serait ma prochaine course et patati et patata…..
    Faut les comprendre. C'est un métier ! 😉

    J'aime

  4. fais gaffe, lire mon blog nuit gravement à la santé mentale ;o))
    comme tu dis: médecin c'est un métier mais du coup, vu qu'on a passé notre temps à se chamailler je n'ai pas eu d'examen qui aurait pu être utile, genre le truc ou tu te baisses et te relève je ne sais combien de fois, pas d'écoute de mon coeur non plus pas de questionnaire approfondi pour savoir comment je me sens quand je cours…je m'en fiche un peu tu me diras mais enfin je dis ça je ne dis rien, ça aurait peut être été plus utile…bref si ça continue mon prochain doc s'appellera photoshop ;o))

    J'aime

  5. Je suis entièrement d'accord avec toi. D'ailleurs je suis passée pour une folle à deux reprises cette année. J'ai des amis qui sont venus à la maison et a deux reprises on m'a demandé une aspirine pour mal de crâne… Et je n'ai aucun médicament chez moi même pas du doliprane….

    J'aime

  6. Aie c'est dur d'entendre des trucs pareil, surtout chez son médecin !! en plus, vu que tu habites à la campagne, tu ne dois pas trop avoir le choix, je pense ! (sauf si veux faire 20km, quoi 😉 ).
    Par contre, pour avoir un médecin sympa, qui m'encourage dans le sport (quand je lui ai parlé de mon semi, elle était presque plus enthousiaste que moi, c'est dire !), elle m'a dit quand même, que une fois passé un niveau (marathon, ultra), faire un electro, même à mon âge (27 ans), ça peut permettre de voir si on a pas des anomalies. Et la qualité de l'entrainement sportif n'y changera rien, malheureusement, ça peut arriver, c'est très rare MAIS ça arrive (voir les rares coureurs décédés, y'a des articles des fois la dessus) et je pense que j'en ferais un jour ! ( ce qui rassura ou pas la grosse hypocondriaque que je suis !)
    Face au vent

    J'aime

  7. oui, ça arrive de mourir…quand on mange, quand on court, quand on va faire ses courses (triste exemple récent de cette fin de semaine) le danger est partout,tapis dans l'ombre…vivre c'est dangereux, hélas….mais faire un électrocardiogramme n'empêche pas de mourir, je pourrais d'ailleurs citer quelques exemples du gens qui sont mort peu de temps après un electro nickel…la peur c'est quelque chose de personnel et je n'ai pas besoin de celle des autres alors que j'ai fait ami-ami avec les miennes et je ne vois pas au nom de quoi je devrais me sentir obligée d' aller faire un examen coûteux, chronophage et invasif et qui n'aurait pour but, si toutefois c'était possible, que de me rassurer d'un truc qui ne me fait pas peur ….que les cardiologues financent leur piscines et leur inscriptions au club de golf sans moi ;o))
    Ceci dit je n'ai pas dit non plus que je n'en ferais jamais, je le ferais quand je l'aurais décidé …
    ça fait plaisir de te revoir ici régulièrement ;o))

    J'aime

  8. Je comprends ton point de vue, même si je ne le partage pas vraiment. Tiens, ça me rappelle mon stage en soins palliatifs et le discours de certains médecins … allant jusqu'à disputer des patients (comme des mômes) parce qu'ils avaient « osés » sortir de chez eux, ou manger un truc qui leur faisait plaisir, et qui n'était pas dans leur régime … bref, hallucinant. Rester en vie, mais pour quelle vie ?
    C'est un peu extrême comme exemple peut-être, mais c'est un peu le discours de ton médecin. A ton âge faut chercher une maison de retraite, plutôt que de courir un marathon.
    j'ai un peu plus de temps libre en ce moment, donc je profite pour papoter ici 🙂
    Face au vent.

    J'aime

  9. Pour la maison de retraite j'ai encore un peu de temps tout de même (je suis pliée lol) …blague à part, je vois bien ce que tu veux dire, tu sais je ne vis pas comme tout le monde, je ne mange pas comme tout le monde, je ne m'habille pas comme tout le monde, je revendique mon droit à la différence et ce qui m'a blessée c'est qu'il m'ai prise pour un lapin de 6 semaines, faut pas déconner tout de même avec mon profil et mon alimentation, je ne suis pas (trop) à risque et il le sait, seulement peut être avait il besoin de remplir son quota de recommandation auprès du Dr truc hé bien ce sera sans moi…prochain certif' je le ferais signer directyement par un médecin du sport, j'ai un an pour m'organiser, je vais bien trouver ça à narbonne, certains sont équipés pour les examens cardio-machin, ça fera l'affaire
    '

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s