CR…Le Semi de Maraussan… la course avec un RP et que du bonheur dedans…

L’avant course

Il y a des jours comme ça où tout n’est que bonheur du début à la fin….

Alors qu’à force de traîner mes hoka dans les compétions de par chez moi certains visages me paraissent désormais familiers, il est toutefois rarissime que les gens viennent nous parler spontanément. 

Hier ce fut tout le contraire et il ne m’en fallait pas plus pour me rendre très heureuse….Le speaker de toute nos course héraultaises vient papoter quelques minutes avec nous après le retrait des dossards…une dame vient ensuite à ma rencontre pour me demander si je n’ai pas eu trop de séquelle après ma chute à Montady…Une autre s’approche et se souvient que nous avions papoté pendant cette même  course de Montady mais l’année précédente….une 3ème nous rejoint et me relate une de ses chutes passées …

Alors que nous sommes bien au chaud, devant le stand « petit déjeuner » où trônent café et autre part de quatre-quart, ce n’est que regards et sourires bienveillants de part et d’autres…

Nous sortons prendre l’air et allons saluer Julien (que tu connais aussi un peu virtuellement si tu suis mon blog)…. et cerise sur le gâteau, un  monsieur s’approche et me dit : 

« oh mais je vous reconnais, vous avez un blog » 

Alors tu vois, suite à cette dernière remarque, te dire que je suis heureuse à ce moment précis ce serait trop petit, je nage dans le bonheur et du coup j’en oublie que je me pèle de froid, que j’ai bu du thé avant de partir et que j’ai encore envie de faire pipi….

Après un échauffement en mode minimum syndical, coach-chéri et moi même immortalisons à notre manière un dernier bisou d’adieu…

 

Je vais ensuite comme tout le monde me placer sur la ligne de départ matérialisée par une simple flamme… coach-chéri part avec son bel appareil-photo-caméra sous le bras en précisant de quel coté de la chaussé il se trouvera; histoire qu’on ne se rate pas, un départ de course c’est sacré….

Alors que l’ensemble du  peloton (comme quasiment à chaque compétition par ici) s’aperçoit qu’il est tourné dans le mauvais sens, branle-bas de combat tout le monde se déplace et se replace pendant que coach-chéri décide de se barrer à 300m de là pour éviter la foule en délire et déclencher sa caméra au bon moment sans être gêné …et vas-y qu’il discute avec une dame qui tient la même chienne que la notre au bout de sa laisse et vas-y qu’il a  le nez au vent et que le fond de l’air est frais et youpiiii la vie, bam, coup de pistolet, coach-chéri comprend alors que nous nous éloignons de lui et qu’il est juste en train de rater le départ….

La course
 
Je ne te détaillerais pas cette épreuve  kilomètre par kilomètre parceque cette fois, j’en suis bien incapable.Cette course ne sera que joie et bien être et sera faite essentiellement de rencontre que je vais te relater ici, à ma façon…et si par hasard tu te reconnais dans les portraits qui suivent, dis toi bien qu’il n’y a rien de mauvais dans mes propos…
 
Les 3 zozios: 
 
Ils sont grands, jeunes et très joyeux…ils chantent à tue tête des airs de Claude François, je suis juste derrière eux et je souris…3 secondes, pas plus….ils chantent, parlent fort, apostrophent les supporters dans leur jardins, c’est bien simple on entend qu’eux et si c’est relativement drôle et sympathique il se trouve que ma petite personne quand elle court, manque parfois un peu d’humour et a grand besoin de concentration….heureusement ils ont de grandes jambes et finissent par me semer, je ne vais pas m’en plaindre, je retrouve ma sérénité, j’avance, je suis bien…je les retrouverais plus tard , je ne le sais pas encore…
 
La miss
 
Elle est jeune, elle a une belle foulée et elle souffle un peu fort, on sent bien que l’effort est intense…elle est presque à mon niveau et elle tente de me doubler…la compétitrice qui est en moi se met en mode « tous crocs dehors » et il n’est alors pas question que cette demoiselle me double..elle me doublera, ou pas, quand je l’aurais décidé, pas avant et je vais lui en faire baver des ronds de chapeau à cette jeunette…je vais la trimbaler pendant 2 ou 3km, elle accélère, j’accélère, elle reprend son souffle, j’en profite pour faire de même…je vais même faire ma folle dans une petite côte ou je redoublerais d’effort pour qu’elle reste derrière mon épaule..je ne veux pas qu’elle me double et je sens que ça l’agace….notre petit jeu a  duré un bon moment et la vie étant ce qu’elle est, la miss a fini par me larguer et je ne l’ai plus jamais revue…
 
 
Le V4 du jour
 
Non ce n’était pas Roger... il avait une allure et une foulée efficace et ce monsieur était fort sympathique comme Roger mais ça n’était pas lui….nous engageons une conversation à propos d’une côte qui nous attend et j’apprend que ce monsieur a fait le Marvejol-Mende l’an passé, tout comme moi et puis Nimes aussi…il ne m’en fallait pas plus pour tisser du lien et on courra côte à côte en papotant pendant 2 ou 3km, au même rythme et ça tu vois ça me crée des émotions positives… je suis bien mais je me dis que je devrais peut être enclencher un peu le turbo…au 10ème kilomètre je prends mon envol, je ne le reverrais qu’à l’arrivée…
 
 
La vierge, comme d’hab’
 
Il est  environ 10h30 et je viens de quitter un ravito…je sais l’heure qu’il est parce qu’une jeune fille vient de le demander à un bénévole et je trouve ça trop mimi et rigolo, ça égaye ma course tiens….depuis le début je cours au feeling, sans regarder ma montre avec tout juste de temps en temps un coup d’œil sur le cardio mais c’est tout, je cours libre et c’est trop chouette…je suis partie sans ma ceinture porte-bidon voilà pourquoi je me suis arrêté au ravito, finalement c’était une super bonne  idée qui me sort un peu de ma bulle maintenant que mon V4 du jour a disparu…il est gentil ce monsieur, faudra que je le salue sur une prochaine course…pis cette dame aussi qui demandait de mes nouvelles tout à l’heure…ils sont gentils les coureurs quand même….pis ces chemins qu’est ce qu’ils sont beaux, on dirait les chemins de randonnées que je parcours parfois avec coach-chéri et qui nous fait fredonner :
 
« ce petit chemin qui sent la noisettttteeee, ce petit chemin, n’a ni queue, ni têteeeee » 
 
bref, c’est beau ici_…..pis l’organisation, topissime… pis l’ambiance, cool comme j’aime… et je suis si bien et le monde est si beau et la course à pieds c’est trop le bonheur….
 
La vierge n’est pas loin, elle s’approche de moi, je sens sa grâce au bout de mes hoka, la preuve à ce moment précis j’entend sonner les cloches d’un village en contrebas et je manque d’exploser de rire en plein run…ouai ben fais attention où tu mets tes pieds quand même, va pas nous refaire le coup de la mamie qui se pète la gueule en pleine compèt’, dis au revoir à la sainte vierge et reprends tes esprits….
 
Les 3 zozios à nouveau: 
 
Je suis au 15ème kilomètre, ça commence à faire…comme je suis sur une portion relativement plate et bien goudronnée j’essaye de maintenir un rythme correct pour compenser les ralentissements dans les montées et je les aperçois, toujours rieurs, toujours chantant…je me dis que vraiment, ne voulant pas subir ça jusqu’à l’arrivée il me faut donc les doubler….ils sont trois, ils sont grands, ils sont  côte à côte, avec des épaules bien carrées mais  je vois un tout petit espace entre deux… je me mets en mode crevette en positionnant mes bras un peu le long de mon corps et je fonce au milieu d’eux….
 
« mouahhhhh, y a un petit TGV qui vient de nous doubler » 
 
 » ouai, ben le TGV va avoir 50 berges et il a en plein le dos »
 
Un des 3 zozios quitte ses petits camarades pour faire quelques foulées à mes cotés vite rappelé par ses 2 comparses qui se sentent abandonnés, on prendra tout de même le temps de se balancer quelques vannes avant qu’il ne fasse demi-tour… ça souffle fort dans mon dos du coté des zozios,  je les sens un peu cuits à point …moi par contre je gère et je fiche le camp, je ne les reverrais même pas à l’arrivée et c’est pas faute de les avoir guetté…
 
Mon coach-chéri, enfin: 
 
Au loin j’entends le speaker au micro….la ligne d’arrivée est à  quelques centaines de mètres au bout de la ligne droite et il scande mon nom probablement soudoyé par coach-chéri qui est, j’en suis certaine, à ses cotés…
 
J’aperçois Julien qui s’en va sur son vélo… dans un semblant de sprint je me rapproche de la ligne d’arrivée et je vois enfin mon coach-chéri d’amour…si heureuse de le voir et si heureuse d’en avoir fini que quelques larmes se coincent dans ma gorge…
 
Je franchis la ligne d’arrivée en 2h12’8″ …  je suis en pleine forme et très heureuse et je pense déjà à la prochaine épreuve…
 
 
 
 
Publicités

39 commentaires sur « CR…Le Semi de Maraussan… la course avec un RP et que du bonheur dedans… »

  1. Je lis, je relis … J'adore !
    J'aime ce sourire qui te porte et que tu sais parfaitement partager ! J'aurai aimé faire cette course avec toi. Que du bonheur …
    Je vais courir mon 1er semi dans 1 mois, et sans même en prendre conscience, j'ai le trac !! Alors je vais prendre exemple sur toi, ne pas me prendre le chou, laisser les choses faire et se faire …
    Bravo pour cette sortie, avec un RP en prime !!
    Notre ti TGV a frappé, j'adoore.
    Bises, et belle journée,

    J'aime

  2. alors (re)dis moi tout, c'est quand et où ce 1er semi? que je note ça dans un coin de ma cervelle…Tu vas voir le 1er c'est forcement que du bonheur celui qui te laissera un souvenir impérissable…tu en où de ton entrainement? je vais suivre ça avec plaisir en tout cas….merci pour ce commentaire si gentil et si un jour j'ai le bonheur de te rencontrer sur une course, ce sera super bien évidemment ;o))
    bise à toi également et bonne prépa pour ton semi …

    J'aime

  3. Quel plaisir d’avoir l’opportunité spontanée de pouvoir échanger sur une course !

    Oh ça doit faire tout bizarre d’être reconnue pour ton blog ^^
    Ah donc tu as bien eu envie de faire pipi avant le top départ crotte ! Enfin non justement…

    Une course pleine de lièvres comme j’en vois souvent tu t’en doutes avec mon niveau ^^

    Je vois qu’on a les mêmes références de chansons. Et je ne parle pas de Claude François 😉
    Ben chapeau parce que les zozios z’ont beau faire les beaux tu les doublé bien comme il faut nah !

    Trop chouette pour le speaker ! Ca t’a boosté ?

    Et bien que du bonheur pendant plus de 2h que demander de plus ?
    Je veux la même chose pour Bordeaux !
    Aaaaah ca y est tu m’as mis des images plein la tête. J’espère qu’à Bordeaux ce sera une ambiance aussi chaleureuse !

    Jolie course, bravo Coco ! Je t’en souhaite encore plein des comme ça !

    J'aime

  4. merci ….
    Pour le blog ça devait arriver, je vois qu'il y a pas mal de gens qui déboulent dessus en cherchant les résultats des compétitions et ça m'a fait très plaisir, c'est bon pour l »égo en plus, surtout juste avant le départ ..d'ailleurs si il repasse par ici je serais ravie d'un petit commentaire de sa part…pour le speaker oui ça booste bien sur d'entendre son nom même si ça ne sert plus à grand chose en terme de chrono…

    J'aime

  5. Ah mais j'adoooore!!!!
    Moi aussi à force de faire des courses dans le coin ben les gens viennent me parler (enfin à la base j'ai la tête à ça j'ai les gens adorent me parler!!!)
    Chouette course, chouette chrono: bref que du bonheur!!! Une compétition comme je les aime qui te fais être sur ton petit nuage toute la semaine et qui te pousse à t'inscrire encore et encore et à mettre 4 petites épingles sur un débardeur!!!!!
    Félicitations!!!!!

    J'aime

  6. Oh l'autre hé. Vla t'y pas qu'elle va nous faire passer le semi pour une promenade de santé. Ca doit etre le sud, vous est plus croyant, moi j'ai jamais été effleuré par une illumination. Quelle sérénité

    En tous les cas, les courses se suivent et ne se ressemblent pas, merci pour le récit des aventures. Et je suis jaloux, mais à un point, du buffet d'avant course. Jamais vu cela, c'est top.

    Comme on dit, le plan s'est déroulé sans accrocs, bravo.

    J'aime

  7. Très sympa ton CR, on sent tout le plaisir que tu as pris dans cette course
    Et j'aime beaucoup la photo du bisou (je précise que je ne suis pas romantique pour sou, mais là j'ai trouvé ça touchant).

    J'aime

  8. merci ….
    rhooo mais t'as toujours pas de ceinture porte dossard ? \o/ …ha bah t'as raté ta vie alors…sans rire c'est mieux pour les t.shirts , ça évite de faire des trous dedans …trêve de plaisanterie, ouaip je suis sur un nuage en effet et je referais cette course l'an prochain c'est certain ….

    J'aime

  9. Merci….
    t'as jamais ressenti une espèce de montée d'endorphine pendant tes runs? hum, dommage, c'est chouette à vivre lol
    ah ouai le buffet d'avant course même si je n'y ai pas touché, c'est sympa de savoir qu'il est là ne serait ce que pour coach-chéri qui va m'attendre 2h00
    le plan s'est déroulé sans accroc en effet mis à part que, en cherchant la petite bête, le fait qu'après 11km c'était sensé devenir plus roulant mais que le coté roulant du parcours je le cherche encore…mais bon…c'était une très belle course et je suis contente…

    J'aime

  10. merci ma belle…on s'est marré avec ce bisous parce qu'on a du s'y reprendre à 3 fois, il y avait toujours quelqu'un qui passait sur notre ombre du coup on a même notre bisous d'amoureux sur les fesses d'une dame, na mais j'te jure \o/
    ouaip c'était vraiment super fun ce semi ;o))

    J'aime

  11. je te taquinais bien sur, tu fais comme tu le sens bien sûr ;o))
    tiens en parlant de cadeau de course sur ce semi j'ai gagné une flasque molle (avec un mousqueton \o/) pour mettre de l'eau dedans…et pis la traditionnelle bouteille de vin…

    J'aime

  12. En course non (j'aurais du le préciser ;)), je suis plutot du genre à me faire mal et à pas trop vivre le moment mais à écouter à fond mon corps faisant abstraction de l'extérieur.
    Mais en entrainement, très souvent effectivement, séance au seuil ou en EF, pour peu que ce soit en sous bois et avec un rayon de soleil le matin, oui j'ai la larme à l'oeil qui arrive, et je sais alros pourquoi le réveil a sonné si tot.

    J'aime

  13. c'est normal qu'on ne vive pas les courses de la même manière, je pense que plus jeune je me serais battu aussi pour un bon classement et/ou un bon chrono, évidemment en V2 et après juste 1an et demi de course ça ne servirais pas à grand chose donc bon…pour moi c'est un peu le contraire, d'ailleurs, je me fais un peu violence lors de mes sorties au seuil ou pendant mes séances de vma, finalement c'est ce qui me permet de vivre mes compétitions sereinement à défaut de me faire monter sur un podium donc pour moi lors de mes entraînements je suis centrée sur moi même et du coup e ne 'suis pas trop d'humeur à me faire un trip mystique ;o))
    comme quoi, y a plein de manière d'aborder la course à pieds et j'aime bien cet échange de point de vue , merci pour ça …

    J'aime

  14. merci marie ;o))
    Franchement j'ai vraiment adoré ce parcours, l'an dernier je n'étais pas prête pour le semi donc je l'avais reporté mais si je pouvais je m'inscrirais dès ce soir pour l'an prochain…Ceci dit si ça te tente de te déplacer jusque là-bas je serais ravie de le courir avec toi en 2016….d'ailleurs c'était tellement chouette que je n'ai pas encore atterri, je suis encore un peu là-bas…

    J'aime

  15. bah pour le vin, on n'en boit pas et on nous en offre tout le temps du coup on fait notre vinaigre nous même…pour la flasque je m'en servirais peut être en rando vu qu'elle a un mousqueton, avec du thé vert et une banane séche écrasée dedans, ça va le faire….et comme on a prévu de randonner dimanche prochain, j'essaierais ça rapidement du coup ;o))

    J'aime

  16. merci….de ton coté c'était un bien joli chrono à ce que je vois, alors félicitations!!! ….merci pour le lien de ton blog (que je connaissais aussi héhéhé!!!) …au plaisir de te lire ou de te recroiser sur une prochaine épreuve ;o))

    J'aime

  17. Alors ça tu vois, si j'arrive à donner à quelques uns le sentiment qu'un semi c’est pas non plus la mer à boire, alors tu m'en vois ravie…
    Merci pour ce commentaire qui m'enchante, tu n'as pas idée ;o))

    J'aime

  18. merci… et bienvenue sur mon blog… merci également de m'avoir placé dans votre blogroll, je ne vais d'ailleurs pas manquer de parcourir votre site également ;o))
    au plaisir de vous lire …

    J'aime

  19. Bises Coco,
    Merci une nouvelle fois pour ce beau compte rendu. Il se lit comme une nouvelle.. Ben oui Coco, tu es une des voix de la planète running, si, si tu as une notoriété tout à fait méritée, c'est la magie du net. Nombres te lisent et t'ont adopté car tu nous séduit.grâce à ta plume et à ta personnalité singulière… Oui, c'est vrai, rien que remplace les échanges conviviaux…et cela rend heureux…
    Tu verras à la Rochelle, ce sera la même chose mais puissance 10000…;une vraie star, te dis je.
    Moi aussi, je rencontre régulièrement, Marie, je vis des moments de grâce, même si quelque km plus loin, l'apesanteur me rappelle à son bon souvenir
    Bravo à Coah chérie pour les photos, le bisou m'a tout de suite fait penser à une affiche de Jacques TATI. Et celle de l'arrivée, est très touchante, et poignante d'émotion.
    Pour ton RP, ton travail a payé…tu es besogneuse et persévérante, ça paie. A++ merci pour ta joie communicative..Bises à tous les deux YANN

    J'aime

  20. ben ça on peut dire que c'est du com' et pas des moindres…merci à toi pour ces mots très touchants également ;o))
    argh, l'apesanteur, je connais bien aussi… ces doux moments où t'as juste l'impression que tu vas rester scotché au bitume, hum…
    yess, une référence à Jacques TATI, voilà qui va faire très plaisir à coach-chéri ….
    bises également et merci encore pour ce com'

    J'aime

  21. hum, je laisse ce com' parce que ça me fera un compte rond…et j'en profite pour émettre une objection, je veux un vrai blog pour pouvoir échanger avec toi et pas un truc google + qui fiche le bazar dans mes photos chaque fois que je vais y faire un tour…
    allez hop, je suis comme ça aussi, un brin dictatoriale à mes heures ;o))

    J'aime

  22. Non lol, juste un brin…..pet'sec…..Coco, rappelles toi, ne serais ce que te poster une réponse en tant qu'anonyme, tous les essais infructueux…
    Mais bon, par empathie et parce que je suis très consensuel alors: (sonnez clairon)
    ________l’ordre fut donné , l'ordre sera exécuté_________

    kissssssses YANN

    J'aime

  23. Ohhh mais comme c'est sympa cette ambiance d'avant course !
    Quand j'étais en Normandie ce week end, les coureurs que je croisais me disaient bonjour et un couple en voiture s'est arrêté pour m'encourager! Tellement mignon ! Ca a emplit mon coeur de joie pour la journée tiens !
    Encore bravo pour ton RP en tout cas, si on pouvait toujours prendre autant de plaisir sur chaque course, ça serait le paradis !

    J'aime

  24. merci ;o))
    globalement j'ai pas à me plaindre j'ai connu plus de course « avec » que « sans » et les prochaines risquent d'être très chouettes parce que maintenant je les choisis mieux …et pis la prochaine sera surtout courue avec coach-chéri dans le peloton alors….

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s