Chaussures de Running… Ma transition Maxi-Mini…

Billet non sponsorisé

Après avoir couru pendant plus d’un an et demi en chaussures maximalistes, mon corps a, un beau jour, décidé d’en finir avec l’amorti chamallows des Hoka One One…

« Bondi 3 » de Hoka One One

790af-capturehokabondi3

…non pas que je renie tout ce que j’ai pu dire au sujet du concept de la marque, simplement mon organisme étant désormais relativement bien rodé au stress induit par la course sur route, mes tendons, mes muscles et mes articulations s’étant plutôt bien habitués au rythme de mes sorties et à mon kilométrage hebdomadaire, j’ai donc ressenti le besoin de passer à autre chose..il faut dire aussi qu’il était temps que je change un peu mes appuis, mon genou droit s’étant rebellé pendant la prépa du Marvejols-Mende, ce que m’a confirmé l’ostéo…à toujours courir avec le même modèle de chaussures, il se peut qu’on finisse par créer un déséquilibre, changer ses appuis en changeant de runnings peut alors s’avérer bénéfique..à condition de bien se connaitre et de savoir ce qu’il nous faut…dans mon cas, c’était très clair, j’avais besoin d’un drop zero ou au maximum de 4mm, de  souplesse, d’un chaussant suffisamment large pour que mon pied soit à son aise et d’un amorti minimal pour une proprioception optimisée…bref, je suis donc passé des chaussures maximalistes aux chaussures minimalistes ou « naturelles » et mon corps me dit merci….

J’ai donc commencé ma transition Maxi/Mini par la paire de runnings qui m’a été offerte par Mary puis j’ai poursuivi avec deux modèles assez différents mais issus d’un même concept:  « le courir naturel »…

« Intuition » de Altra

HP

Je suis  tout de suite dans le vif du sujet…et je passe  directement au zero drop avec ces running là, expérience rendue possible par le fait que je courais déjà en mini drop (4mm) lorsque je me chaussais en Hoka One One…, avec un peu d’amorti mais pas trop, ces chaussures sont formidables en endurance fondamentale, proches de la route elles me procurent de très belles sensations de course…de plus, elles ont cette particularité de maintenir mon rythme cardiaque au plus bas même lorsque j’accélère, en gros tu as un rendement cardio-vitesse assez incroyable avec ces running là ce qui est donc parfait pour ne pas engendrer de fatigue, je les adore….

 

« 33 DFA » de Asics

HP

Probablement la chaussure que j’embarquerais sur le marathon, elle est parfaite pour mon mini gabarit…avec très peu d’amorti elle ne conviendra sans doute pas à tout le monde pour les longues distances, et une foulée médio-pied est obligatoire selon moi si tu ne veux pas ruiner tes tendons d’achille car l’amorti se trouve principalement à l’avant du pied….la chaussure étant conçue pour que tu ne passe pas trop de temps sur le talon, si ton but est de trouver une chaussure idéale pour travailler ta foulée en ce sens, ça peut le faire….A ce jour, je les ai mise principalement  en compétition et je les ai appréciées essentiellement pour la facilité avec laquelle je peux relancer même en fin de course, même dans les virages en épingle à cheveux, même à la fin du Marvejols-Mende où j’ai couru tout de même près de 3h00 avec, c’est te dire que je les sens plutôt bien pour La Rochelle…Par contre, en endurance fondamentale, pour le moment je n’ai pas réussi à les apprivoiser….

« Go Run 4 » de Skechers

HP

Celles ci sont moins facile d’accès, tendons et articulations de bonne humeur obligatoires, foulée médio-pieds indispensable ou alors tu t’en sers justement pour la travailler, progressivement, à petite dose et en faisant attention…tu peux les utiliser sans la semelle amovible, tu auras alors un drop de 4mm ou bien avec la semelle et tu passeras à 8mm (personnellement je n’ai pas essayé et je ne compte pas le faire, je reste donc en mini drop) …Dans le cadre de ma prépa marathon elles me serviront essentiellement pour les séances rapides type fractionnés ainsi que pour les séances au seuil, elles ont un peps incroyable, elles procurent peu de maintien (elles sont tellement souples qu’on peut les tordre dans tous le sens) et ont peu d’amorti ce qui est parfait pour « obliger » ton pied et ta cheville à travailler naturellement, mais là encore, il faut bien se connaitre et avoir déjà un peu travaillé sa foulée en ce sens à moins de vouloir s’en servir comme d’une chaussure de transition si l’on part de chaussures plus traditionnelles par exemple, dans ce cas elles sont donc à à utiliser à dose homéopathique au début…

Voilà pour ma propre expérience…

Publicités

9 commentaires sur « Chaussures de Running… Ma transition Maxi-Mini… »

  1. Je tente le passage au minimalisme depuis quelque temps. Depuis ma blessure au genoux je n’ai pas essayé a nouveau de courir pieds nus. Par contre, je cours avec mes asic de trail sans aucun drop depuis 1 ans et demi et j’ai adopté la sensation du sol, l’accorche impec’ , et la course en pointe (par contre les crampes aux mollets au début… aïe 🙂 ).

    J'aime

    1. j’en ai entendu grand bien en effet…par contre, à ma connaissance elles ont du drop (7 ou 8mm de mémoire, au minimum) …chez Asics il n’y a que la gamme 33 qui soit proche du minimalisme avec leur 4mm de drop sur le dernier modèle (33 DFA) et encore ils parlent de « chaussures naturelles » plutôt que de minimalistes pour se démarquer du mouvement ce qui est plutôt cohérent avec la gamme en question que perso je trouve plus naturelle que réellement minimaliste…je suis un peu une folle furieuse du drop depuis longtemps et intarissable sur le sujet au point que les vendeurs de runnings ont beaucoup de mal à me chanter la messe à ce sujet…donc vàlà, je proteste, les Trabuco sont surement très bien mais elles ne sont pas en zero drop, ou bien on m’aurait raconté des carabistouilles… ahaha!!! ;o))

      J'aime

      1. Ouais alors. Quand je parlais de minimalisme je parlais pas des Asics mais de la courses pieds nus…j’ai du faire un raccourci quelque part dans ma réponse 🙂 ! Les Asics ne sont pas du tout minimalistes, j’en ai bien conscience !

        Par contre, t’as raison j’ai pas le droit de dire qu’il y a zéro drop ! Il me semble, si mes souvenir sont bons, que le drop est à 6mn…ou pas loin.

        J'aime

        1. bien, bien, bien, je commençais à me dire que j’avais raté un truc chez asics hahaah!!! c’est pas grave, ça m’arrive aussi de faire des raccourcis hasardeux, l’important c’est qu’on finisse pas se comprendre…
          on a vu un gars en five fingers l’autre jour qui nous disait que dans le sable ça le faisait bien mais sur la route, pour lui c’était pas ça …
          ici je me contenterais, du moins pour le moment des chaussures minimalistes ou naturelles, pieds nus j’ai pas trop envie, je suis trop chochotte des dessous de pieds ;o))

          J'aime

    1. Je ne suis pas experte mais je vais essayer de t’expliquer…en gros et pour schématiser,le plus souvent avec les chaussures « traditionnelles » de running (du moins à notre époque)le coureur lambda à tendance à talonner c’est à dire à atterrir sur le talon en premier et c’est principalement lié au drop de la chaussure…du coup, le corps est positionné un peu trop en arrière et ce sont la cheville,les genoux et le dos qui trinquent…si tu rétablis l’équilibre en te positionnant un peu plus en avant et si tu as des chaussures qui t’encouragent, de par leur faible drop ainsi que par leur faible amorti à atterrir sur le milieu du pied, tu souffres moins sur le plan articulaire, dos etc…par contre il faut effectuer une transition douce, y aller très très progressivement surtout si l’on a toujours porté des runnings traditionnelles (ce qui n’est pas mon cas) au risque sinon de se blesser fortement notamment au talon d’Achille…en général le concept minimaliste fait que la chaussure sera, de plus, très très souple, donc sans maintien, c’est ton corps, tes muscles et tes tendons, qui maintiennent ta cheville dans la bonne position, mais là encore faut y aller mollo au risque de se faire des entorses ou autres joyeusetés…une fois qu’on a passé le cap, c’est que du bonheur par contre…

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s