Récap’ Septembre 2015…

Capturerécap'septembre2015

Septembre s’achève sur ce bilan kilométrique en hausse….je continue ma route et je prendrais en octobre le départ de la ronde des vendanges qui fera office de course préparatoire du marathon de la Rochelle…ça tombe bien, car malgré ce plan assez soutenu pour mon petit niveau, j’en ai encore, malgré cela, un petit peu sous la semelle…

Publicités

12 commentaires sur « Récap’ Septembre 2015… »

    1. Merci ma belle…pour la réussite du plan on ne pourra le confirmer que sur la ligne d’arrivée ahah!!… mais sinon oui le plan me convient bien, il faut dire que je l’ai analysé sous toutes ses coutures pendant de longs mois avant de me décider à le choisir pour ce 1er marathon, un des rares plans du web un peu « à l’ancienne » avec des sorties longues vraiment longues, tellement rare que je l’ai scanné, stocké, photocopié okazou…
      ;o))

      J'aime

  1. Je ne sais pas comment tu fais pour faire ces sorties longues (vraiment très longues). Moi je n’y arrive pas, mais d’un autre côté, j’ai toujours aussi percuté le mur!
    Tu nous racontera si cela a été efficace.

    Each wall has a door, find it!

    J'aime

    1. je vais peut être écrire une ânerie vu que j’ai peu d’élément sur ta personne mais je crois que l’endurance c’est quand même vachement un truc de vieux, d’ailleurs il n’y a pas franchement de « jeune » dans l’élite des marathoniens…personnellement j’ai très rapidement fait des sorties de plus de deux heures quand je me suis mise à accrocher des dossards sur mes t.shirt du dimanche et j’adore ça, bon j’aime bien aussi le fractionné mais paradoxalement les sorties longues me font courir un tout petit peu plus vite que le fractionné qui lui me me donne plutôt de l’aisance (toute relative) en compétition…donc je sais déjà, de part ma petite expérience, que pour ce qui est du long, quand tu veux faire un marathon c’est quand même plus qu’utile à moins d’être un AS de la course à pied …j’ai d’ailleurs jamais bien compris comment on peut prendre du plaisir sur cette distance en faisant des sorties longues d’1h30 maxi comme préconisées sur la plupart des plans d’entrainement d’aujourd’hui mais ce n’est que mon avis ;o))

      J'aime

      1. Pour tout te dire, je ne pense pas que mon approche soit la bonne. Je pense que la tienne est bien meilleure, mais voilà, je n’arrive vraiment pas à me motiver pour faire plus de vingt bornes pendant plusieurs week-end de suite (sauf à accrocher un dossard, mais ce n’est pas la même histoire).

        J'aime

        1. Je crois qu’il ne faut surtout pas les subir ces sorties longues, sinon forcement on subira aussi la compétition et puis franchement courir un marathon n’est pas une fin en soi, le truc c’est de trouver la distance qui nous convient, par exemple, en ce qui me concerne, je n’aime pas trop la distance du 10km, je n’aime pas trop non plus m’entraîner pour, alors j’en fais peu pour ne pas m’infliger un truc qui ne me correspond que très moyennement (encore que cet été j’ai commencé à y prendre goût, mais c’est à confirmer cet hiver, fin de la parenthèse)
          J’imagine que plein de gens font des marathons sans faire des sorties aussi longues en entrainement et qu’ils s’en portent très bien, personnellement, je n’ai pas cette capacité ;o))

          J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s