Au bout du rouleau??? J’ai ce qu’il te faut…..

ATTENTION

Les informations de la rubrique « bobologie » ou autres « conseils médicaux » , dans les billets ainsi que dans les commentaires, ne sont donnés qu’à titre d’information et ne doivent en aucun cas se substituer à une consultation médicale auprès d’un professionnel de santé.

 

On me fait souvent remarquer sur les réseaux sociaux ou irl que j’ai de l’énergie ou même que je semble ne jamais m’arrêter de courir…en réalité, je suis comme tout le monde, il m’arrive d’être en vrac quand j’ai un peu trop usé mes hoka  sur mes chemins de la paix

Graines germées en perfusion, huile essentielle de menthe poivrée etc, ça c’est pour quand je suis un peu raplapla, je t’en ai déjà parlé…mais quand je suis vraiment en état de décomposition avancée, comme on peut l’être lorsque l’on se trouve dans le dur d’un plan marathon par exemple, alors là, je dégaine deux huiles essentielle formidables, très puissantes et qui vont agir sur moi en synergie et en quelques heures seulement…

Epinette noire et Pin sylveste, deux gouttes de chaque mélangées à un peu d’huile végétale, en massage au niveau des glandes surrénales le matin et te revoilà sur pieds en deux temps trois mouvements, voilà l’usage couramment recommandé…personnellement je les prends par voie interne, dans une cuillère de Rapadura ou de sirop d’Agave, parce que je les tolère bien et que je me connais parfaitement…

Ces huiles sont  puissantes et il ne faut pas les utiliser à la légère, surtout en cas d’hypertension par exemple…mais lorsque les potentielles interactions médicamenteuses ont été écartées, après vérification de leur compatibilité avec ton état de santé actuel et si l’usage de ces huiles s’inscrit dans le cadre d’une saine hygiène de vie dépourvue de chimie de synthèse alors ce n’est que du bonheur de les utiliser tant elles sont, à mon sens, revitalisantes et bienfaitrices…

31cffd7949e6a68086e17df039ab1d28

Publicités

8 commentaires sur « Au bout du rouleau??? J’ai ce qu’il te faut….. »

    1. je confirme, quand j’épamprais dans les vignes avec coach-chéri et que j’étais loin devant lui il me disait que j’avais du carburer à l’huile essentielle de menthe poivrée ahahah!

      l’aromathéraie ça me rend heureuse rien que d’en parler, c’est solaire ce truc ;o))

      J'aime

  1. Ouai je valide l’idée du druide!
    C’est marrant ce sont deux HE que je ne connais pas du tout!
    Mais j’adore les HE, en ce moment je garbure au Niaouli pour déboucher mon nez!!!!!!

    J'aime

    1. arfff le niaouli, j’en ai un stock ici…les deux huiles dont je parle dans ce billet c’est coach-chéri qui me les a fait découvrir…pendant ma prépa de la rochelle il y a eu un moment ou j’étais grave au raz des paquerettes et chez moi ça se traduit pas des troubles ORL (ouai, je ne fais rien comme tout le monde, je sais) et ça commençait à me courir sur le haricot…il a volé à mon secours et m’a déniché ça, en quelques heures tout était rentré dans l’ordre ;o))

      J'aime

    1. Malheureusement Sèv, je ne saurais te donner un conseil « prêt à l’emploi » pour bien dormir et ne plus avoir de soucis, tout simplement parce que j’ai des idées plutôt hors norme sur la question et que les conseils que je pourrais partager ici te sembleraient peut être inadaptés à tes propres réalités…ceci dit les produits raffinés et le sucre blanc en particulier, ainsi que le café, n’aident pas à s’endormir sereinement, ça c’est tout de même un problème qui concerne potentiellement pas mal de gens…
      Pour ce qui est des gros soucis (ou des deuils) malheureusement si personne n’y échappe ça n’enlève en rien le caractère exceptionnel, unique et abominable de la situation lorsque ça te tombe sur le nez…mais il y a plusieurs façons d’appréhender la vie, soit on sombre, soit on tend vers une acceptation du problème/chagrin/etc en essayant de le dépasser…de par mon ancien travail j’ai du faire face, pendant plusieurs années, à des gens dans des chagrins incommensurables et je garde à jamais en mémoire, le sourire d’une jeune femme dont le mari venait de décéder… cette femme était dans une peine immense et a beaucoup pleuré, puis le jour des obsèques elle s’est réjouit de la belle lumière d’automne qui accompagnait son mari et tout le cortège mortuaire, ce jour là, je crois qu’elle avait dépassé son chagrin…bref, pour les soucis et les chagrins je n’ai pas non plus de recette « prêtes à l’emploi » juste des pistes, expérimentées sur moi même avec simplicité et un regard tourné positivement vers la vie…personnellement en cas de gros pépin émotionnel je carbure depuis 30 ans aux « fleurs de Bach » , sur moi ça fonctionne très bien, ça ne te coûte rien d’y jeter un oeil et de voir si le concept te correspond: http://www.lesfleursdebach.com/fr/

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s