Ronde du Tam de Montady 2017…CR…

Comme chaque année, la ronde du Tam de Montady, épreuve labellisée Spiridon, a attiré beaucoup de monde…. malgré un vent à décorner les bœufs et le froid polaire qui s’est abattu sur la région, nous sommes 350 candidats au départ…la remise des dossards se fait à la salle polyvalente du village, bien chauffée et nous y récupérons un joli t.shirt kalenji ainsi qu’une bouteille de vin….pour ceux qui le souhaitent, un buffet gracieusement offert est mis à notre disposition avec boissons chaudes et petits gâteaux…Ici tout est simple, convivial et très bien organisé….Et puis tout à coup Josette est entré dans la salle

capturecocololomontady2017

Après les courses enfants et un  échauffement en mode minimum syndical pour moi, voici notre tour, 10h pétantes! c’est parti mon kiki… dans l’euphorie du moment je ne me suis pas aperçue que le signal satellite avait  décroché depuis plusieurs minutes, je lance la  recherche tout en courant et je déclenche mon chrono plusieurs mètres après l’arche, j’ai un peu de mal à entrer dans ma course…

0526a

Une première boucle d’environ 800m à travers le village et nous revoilà au point de départ où quelques spectateurs nous encouragent au passage..en route maintenant pour rallier la tour de Montady, via des chemins de vignes

0555a

ça grimpe, ça redescend, ça regrimpe… il y a de la caillasse qui sort et dépasse du sol, alors je joue la prudence, je me fiche pas mal du chrono mais passer l’arche après 1 heure de course n’est pas une option…pour moi les  sensations ne sont pas mauvaises mais pas extraordinaires  non plus, je ne suis pas à mon rythme, je lutte comme tout le monde contre le vent, et mes cuisses de mouches malgré la PPG et le renforcement musculaire ont bien du mal à me faire avancer correctement alors que je suis en prépa marathon…je converse un peu avec quelques concurrents, je fais quelques blagues qui ne font rire que moi,et je fais coucou aux gentils photographes qui se pèlent de froid pour nous assurer de jolis clichés dont nous pourrons disposer gracieusement…  je sais que le chrono sera surement pitoyable mais j’espère tout de même casser l’heure…comme je n’ai pas déclenché mon chrono correctement au départ de la course je fais quelques calculs à la noix dont seuls les coureurs ont le secret et je continue mon chemin en faisant attention à là où je mets les pieds et en doublant tout ceux que je peux doubler en descente et qui ne manqueront pas, à leur tour, de me doubler en montée…

dscn0883dscn0807

Après environ 45mn de course, alors que quelques minutes auparavant, mon mental et mes gambettes jouaient au yoyo, je me sens tout à coup pousser des ailes…je ne suis pas dans un passage très facile, le chemin est étroit, il y a des ornières et de la caillasse, j’ai un vent de face et nous sommes en faut plat montant, pour ne pas dire en montée et j’avance si facilement que j’ai juste l’impression que quelqu’un me pousse….c’est peut être le deuxième effet kiss-cool, c’est peut être l’effet malto de mon bidon d’Iso+, c’est peut être  l’effet bain d’endorphine, c’est peut être juste l’effet de mon imagination, en tout cas à ce moment là une force invisible me pousse , je cours  alors sans effort, dépassant tout ceux qui sont à ma portée…les minutes défilent, j’entends le speaker annoncer les arrivées, tout en bas, au village et puis j’entends sonner la cloche de 11h, je me dis qu’ils devraient peut être la régler pour qu’elle sonne à l’heure mais  j’ai en même temps  un léger doute quand à ma capacité, aujourd’hui de terminer cette course en moins d’une heure…

Et puis nous retrouvons le bitume…je sais pour avoir participé à cette épreuve 4 fois auparavant  que la descente finale s’amorce et qu’elle sera impitoyable mais j’ai pour moi d’aimer dérouler dans les descentes vertigineuses, sans peur…

img_0852aimg_0745a

Un jeune couple se trouve à ma hauteur…Monsieur dit à Madame qu’ils peuvent tenter le sub 60′, je m’accroche à cette idée, puisque je ne sais pas où j’en suis question chrono, je les encourage en ce sens et je m’invite à la petite fête finale….je pars comme une balle… Monsieur, bien plus jeune que moi me suit et m’encourage à poursuivre mon effort, je lui dit qu’il me ramassera à la petite cuillère à l’arrivée, ça le fait marrer, un peu, il me dit que oui…Madame a du mal à suivre, il l’appelle et l’encourage et c’est alors que je décide de piquer un sprint de la mort qui tue…tu sais?  celui qui ne sert jamais à grand chose d’autre qu’à procurer, à son évocation future, un joli frisson et de joyeux souvenirs de course… d’après mes indications Garmin je dois être dans les 4’35″/km ce qui, pour l’escargot à moteur que je suis est plutôt rapide, l’effort pour moi devient de plus en plus violent, j’entends madame souffler fort un peu loin derrière et puis il me semble que je les sème tous les deux… j’en ai un peu raz la carafe et je ne suis plus assez lucide quand à ce qui me reste à parcourir mais je ne lâche rien…je prends un virage en épingle à cheveux et je découvre alors les spectateurs, des coureurs devant moi et l’arche d’arrivée, tout ça en même temps, je comprends donc que la fin de l’épreuve est proche… je fonce dans le tas et je galope aussi vite que je le peux… j’entends coach-chéri qui m’encourage, comme je suis sur la route  j’ai maintenant  une patate d’enfer, mais hélas c’est un trop peu tard…je passe entre deux barrières et je suis arrêtée et ramenée à la réalité un peu fermement, bloquée par les bras de deux gentils bénévoles parce que je n’ai jamais su m’arrêter correctement sur les épreuves chronométrées…la preuve en vidéo…on m’ôte mon dossard, on m’offre une rose et je réalise que mon chrono est vraiment tout pourri: 1h 01’06 » arghhh!!!

Pas grave…

Coach-chéri a gagné 3 minutes sur le chrono de l’an passé, il est ravi, je suis contente pour lui…

capturelolochronomontady2017

capturechronomontadycoco2017

Nous enfilons un vêtement chaud et retournons à la salle des fêtes pour assister aux récompenses des podiums et faire honneur au somptueux buffet qui nous attend…je passerais un long moment à discuter avec juju le clown et son épouse, 40 courses par an pendant des décennies, ça laisse rêveur et écouter son histoire personnelle qui l’a conduit à accompagner les enfants sur quasi toutes les courses de la région était très passionnant et touchant…j’ai vécu là très jolis instants…

img_0906a

 crédit photo

Publicités

14 commentaires sur « Ronde du Tam de Montady 2017…CR… »

  1. merci Séverine…
    arffff! les chronos sont toujours relatifs à soi même, 1h01 ça peut être super pour quelqu’un qui est,à juste titre,heureux parce qu’il bat là son RP… et tout pourri pour un autre qui est bien loin du sien, c’est mon cas sur cette épreuve mais bon, je ferais avec ;o))

    J'aime

    1. Merci Mary, oui les conditions étaient contre moi…et aussi contre tout le monde, sauf que moi je ne vaux pas une cacahuète dans ces conditions là et encore moins quand je suis en prépa marathon…mais bon, je n’étais pas venu pour faire un podium, ça tombe bien ahahah!!!

      J'aime

  2. J’adore tes CR !!!
    et celui ci m’a beaucoup fait rire… c’est tellement ça la course à pied à notre petit niveau.
    Bravo pour ce chrono, en pleine prépa marathon et avec ces conditions météo c’est top.
    Bonne journée

    J'aime

    1. le pb c’est que je ne pouvais pas, chemin de vigne, tout caillouteux, en montée, impossible d’aller vite pour moi…il n’y a qu’une fois sur le bitume que j’ai pu accélérer, je ne vaux rien sur les chemins de vigne, tu rajoute le vent dans la truffe et le manque de fraicheur du à la prépa marathon et bam! ça donne un chrono tout pourri…tant pis^^

      Aimé par 1 personne

  3. Trop bien le deuxième effet kiss cool !!!
    4’35″/km ? Pétard tu rigoles pas la !
    La haine pour le chrono ! Bien dommage…
    Transmets mes félicitations à coach-chéri !
    J’ai pris plaisir à lire ce CR et me replonger dans mes propres souvenirs de petites courses simples !
    Bises coco !

    J'aime

    1. c’est pas grave pour le chono, en prépa marathon j’ai du mal à me mettre dans la course et puis je n’avais pas travaillé cette allure donc je ne pouvais pas faire mieux dimanche sauf si nous avoons été sur la route plutôt que sur des chemins..enfin je crois…;o))

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s