Marathon d’Albi 2017…J-5…État d’esprit…

Lucide…

J’avais initialement prévu de m’entrainer en vue de courir ce 4ème marathon à 6’15″/km, histoire de me donner une chance de passer sous les 4h30…cette allure avait été calculée selon la méthode Hanson  en me référant à mon chrono précédant sur la distance… oui mais voilà, les choses ne s’étant pas du tout passé comme prévu, l’AS 42 d’entrainement est descendu à 6’25″/km histoire de me donner une chance de finir ma prépa et de prendre le départ malgré une blessure, une coupure dans mon entrainement et une bonne fatigue de quinquagénaire overbookée…

Je sais que sur cette prépa  je manque de sortie longue pour me sentir à l’aise sur la fin de l’épreuve, je sais aussi que je manque de travail spécifique, je compte donc sur une certaine endurance acquise au fil des ans et sur  mon mental pour arriver au bout …n’ayant  pu travailler ni ma résistance, ni mon AS42 correctement, pour l’allure je ferais donc ce que je peux, d’autant que ce marathon n’est pas des plus faciles avec ses longs tunnels tout noir et son profil pas franchement très roulant…

En terme de chrono ma seule attente et de ne pas trop m’éloigner, dans le mauvais sens,  du chrono de la Rochelle (4h40’54 » avec une chute dramatique à 2km de l’arrivée) …en terme de sensation j’aimerais garder ma lucidité  jusqu’au bout (mon point faible sur la distance) et passer la ligne avec joie…

Je ne me sens ni stressée, ni angoissée, ni impatiente mais plutôt détachée de l’évènement pour le moment …Je me réjouis bien entendu à l’idée de rencontrer à nouveau Mary et sa petite famille…

En guise d’encouragement je sais que je vais certainement entendre des: « oui,  mais finir, c’est le plus important, blablabla » …auxquels j’aurais juste envie de répondre…

Oui, mais non ….

Publicités

20 commentaires sur « Marathon d’Albi 2017…J-5…État d’esprit… »

  1. COURAGE !!! Ce n’est jamais une épreuve facile mais on a le courage de s’aligner au départ et ça c’est déjà énorme. Je suis d’accord avec le toi l’important n’est pas que de finir….mais c’est déjà bien 🙂

    J'aime

  2. Ah non, si c’est pour finir en >4h ça ne compte pas c’est pas vraiment courir enfinvoyonsmabonnedame !

    Blague à part, bon marathon, je te souhaite plein de lucidité, surtout sur la fin, de ne pas te croûter, de battre Mary au sprint, et surtout d’y prendre plaisir !

    J'aime

  3. ouaip, tu as raison, je ferais peut être mieux de rester couchée…ça fera de la place aux nostalgiques des marathons d’antan 🤣
    Mary sera déjà très occupée à battre au sprint mon coach-chéri puisqu’ils seront tous les deux au départ du semi donc de ce coté là je ne crains rien, le champ est libre ahahah!!!…par contre, il va lui falloir sacrément de la patience pour m’attendre à l’arrivée!!!
    blague à part, merci pour ton soutien agathe ;o))

    Aimé par 1 personne

    1. merci de ton soutien gwen…en l’état ça va être difficile de tout faire péter sur ce parcours qui n’est vraiment pas très facile, tant sur le plan physique que sur le plan psychologique mais je ferais de mon mieux pour le vivre bien en tout cas ;o))

      J'aime

  4. Oh Coco go! Je ne te dirais pas que finir c’est le plus important (même si…) mais je suis sûre que tu vas assurer. Fais toi plaisir, reste sur tes pieds 😉 Et finis en beauté. Bisous Marion

    J'aime

    1. tu risques de me maudire un peu , je ne vais peut être pas arriver de bonne heure…si tu repères un truc ouvert après 14h ou on peut grignoter une frite ou autre, dis le moi…en attendant, bonnes vacances et à dimanche ;o))

      J'aime

  5. Tu as aussi maintenant une certaine expérience des marathons, cela aussi va t’aider à finir bien!!!! Le plus important pour toi sera d’éviter la chute 😉
    Amuses toi bien dimanche, des marathons y en aura d’autres pour lesquels tu pourras aller au bout de ta prépa comme tu l’entends, alors kiff celui la sans te prendre la tête 😉

    J'aime

    1. c’est ce que je me dis aussi finalement, je vais y aller sans aucune prise de tête…pour la chute, en principe avec les pegasus de nike je ne trébuche plus même en cas de fatigue donc j’espère bien finir sur mes deux jambes…ceci dit j’y vais tellement sans stress que les kényans vont avoir du fil à retordre dimanche, crois moi , je vais les déposer sur place, à coup sûr 😂 😂 😂 merci pour ton soutien …

      Aimé par 1 personne

  6. Hello Coco, le doute toujours lui. On aimerait s’en passer avant une telle épreuve mais au final c’est comme dans la vie, on cherche des certitudes.
    Pour ma part je te soutiens de toutes forces et j’espère ou plutôt je suis sûr que tu va y arriver.
    Go Coco Go! 👏

    J'aime

    1. En fait, c’est rigolo car tout le monde me parle de doute et de questionnement sauf que je n’ai rien de tout ça, je suis juste lucide sur mes capacités du moment et sur le profil de cette épreuve que je connais déjà, finalement se planter sur sa prépa a un coté positif : zero stress d’avant course, je vais y aller la fleur au fusil pour une fois 😂 😂 😂
      Merci pour ton soutien et tes encouragements qui compteront, à coup sûr en chemin …

      J'aime

  7. Ton endurance, tes entraînements et ta persévérance vont t’emmener loin ma coco (bon au bout de 42.2 km oui ca fait loin pour moi ah ah) mais je n’ai aucun doute quand a tes capacités de réitérer un 4h40 au moins (enfin au plus tu m’as comprise quoi 😀 )
    Fais tout péter (sauf tes dents, ni ta cheville, ni aucune partie du corps en fait) !!!

    J'aime

    1. rhàlalala, la pression que tu me mets là…😂 blague à part, pour le RP je verrais plus tard, sur une autre course (ou pas)… Albi n’est pas très plat et si je pense pouvoir gérer au mental le parcours des 42km , ça va être plus difficile au niveau de l’allure qui demande tout de même un travail spécifique en amont si l’on veut améliorer ses chronos sur la distance , surtout à mon âge et à mon petit niveau…mais bon ce n’est pas grave, je suis en paix avec ça, tout va bien …
      merci pour tes encouragements en tout cas ;o))

      Aimé par 1 personne

  8. je te lis depuis Montréal( au Québec) avec assiduité, je te souhaite de bien terminer ce marathon dans lequel tu t’es tellement investie même si blessée. Parfois c’est le chemin qui nous mène à une destination qui fait qu’un voyage en valait le coup. Je pense que tu a appris des choses sur toi qui te serviront dans d’autres voyage de vie ou de course. Le fait de tomber physiquement ou psychologiquement n’ est pas si catastrophique, ce qui compte c’est de se relever et d’en profiter. Bonne chance et j’ai hâte de te lire a nouveau. Errol

    J'aime

    1. waohhh! bienvenue sur mon blog et merci infiniment pour ce message qui me va droit au coeur…
      Effectivement j’ai beaucoup appris sur moi pendant cette prépa et ça c’est assez chouette, je laisse derrière moi les bobos et autres tracasseries « runnesques » et j’avance, pas très vite mais j’avance …au plaisir de te lire et merci pour tes encouragements ;o))

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s