les 3h de Bellegardes, mes impressions en guise de CR….

Nous avons donc pris le départ dimanche dernier de la 2ème éditions des 3h de Bellegarde (30), sous un soleil de plomb…mon moi-runneuse étant transformé pour l’occasion  en version punk puisque j’avais laissé mon camelbak rempli d’Aptonia dans la voiture, influencée en cela par Rasmette, j’avais décidé, subitement, de tenter  le diable en faisant confiance aux ravitos..

Le parcours; une boucle de 2,3km à parcourir pendant 3h, emprunte un chemin bordant un lac, le but du jeu est évidement de faire le plus de km possible, en 3h…il y a peu de difficulté sur ce joli trajet si ce n’est une petite côte à gravir plusieurs fois et qui a pour particularité exceptionnelle, une singulière augmentation de son D+ au fur et à mesure que le temps passe…au 1er tour tu grimpe la petite côtelette facilement, au 10ème ça se complique, et à la fin te voilà à grimper l’Everest en marchant, parce que ça va plus vite et que tu n’as plus de mollets surtout si il fait chaud comme dans un four comme c’était le cas dimanche dernier..à part ça, le confort de course est royale, pas de de voiture donc pas d’automobiliste mal luné tentant de forcer les barrages, pas de piétons affamés sortant de leur supérette à 11h et  entre lesquels tu dois slalomer, un ravito unique ou Rachel et Christiane (pardon si j’écorche un peu les prénoms) ont assuré grave en nous préparant à l’avance et à chaque tour, au coach et à moi même, nos verres de coca coupés d’eau avec le bon dosage qui va bien, le sourire en cadeau bonux et sans jamais nous faire attendre, peut t-on être plus gâtés sur une épreuve? j’en doute….

Du coté des participants j’ai rarement vu autant de bonne humeur sur une compétition  et je pense que le concept de la course horaire y est pour beaucoup puisque finalement lorsque tu doubles quelqu’un tu ne sais jamais  si il est devant ou derrière toi et inversement, exception faite de quelques bolides qui  sont venu pour la gagne et qui sont très facile à détecter au son aérodynamique qu’ils font en te doublant, ce qui n’empêche d’ailleurs pas, pour beaucoup d’entre eux, de distiller tout de même  quelques encouragements au passage à qui lambine un peu …

Les Bénévoles, en nombre, ont magnifiquement égayé l’épreuve, par leur sourire, leur bonne humeur, leur joie d’être là, leur sono ou leurs pompons de pom-pom girls, malgré la chaleur en ce dimanche caniculaire et sans lassitude aucune…

Un petit jet d’eau placé dans un arbre au bon endroit, un brumisateur, tout avait été prévu pour nous rendre la tache un peu plus facile et sincèrement j’ai adoré…je me suis senti bien du début à la fin, je n’ai pas fini à l’agonie, le coca est passé comme une lettre à la poste et à l’issue de cette course j’ai donc pu valider notre participation future au 6h de Pomas prévu en juin 2018, comme je l’ai raconté au gentil speaker qui m’a interrogé à la fin de l’épreuve ( vidéo ici )

A l’issue de la course, un repas était offert pendant lequel nous avons pu assister à la remise des prix…Pour conclure, ce fut donc une chouette épreuve à laquelle nous espérons pouvoir participer à nouveau une prochaine fois…merci à toute l’équipe organisatrice pour ce moment sportif très convivial…

Nos résultats et classement officiels sont consultables ci-dessous :

coach-chéri

coco

album photo complet (qui sera mis à jour au fur et à mesure) consultable ici

crédit photo coach-chéri et duathlonbellegarde

 

3H de Bellegarde 2017…J-4…

Dimanche prochain, coach-chéri et moi même serons au départ des 3H de Bellegarde (30) ….

Une 1ère course horaire en ce qui nous concerne, cette épreuve, se déroulant sur un parcours de 2,3km (et partant d’un lac) nous servira donc surtout de crash-test pour les 6h de Paumas qui auront lieu en juin 2018…Initialement nous avions chacun un semblant d’objectif, le mien était vaguement de courir à 6’25″/km….puis le semi de la fournaise et sa fatigue résiduelle étant passé par là, maintenir l’AS 42 fut l’objectif suivant… c’était sans compter le temps caniculaire (plus de 35°) que nous avons cette semaine et qui devrait durer… courir 3h sans faire caler le moteur de l’escargot cuit à point que je suis en ce moment, sera mon challenge du jour, peu m’importera l’allure, le plaisir et mon intégrité physique seront mes priorités…

J’y vais sans pression aucune, avec pour seul  objectif celui de tenir jusqu’au coup de sifflet final, tout en m’amusant …

 

 

 

les 3h de Bellegarde 2017…inscriptions communes…

Et hop! On optimise le laps de temps qui nous sépare de notre départ pour Albi en nous inscrivant aux 3h de Bellegarde (30) , une compétition (que nous ferons en solo et non en équipe) qui se déroulera sur un parcours de 2km300, le 18 juin prochain…Cette épreuve nous servira un peu de crash-test pour les 6h de paumas, autre compétition à laquelle nous souhaitons participer au printemps 2018…