Retour sur le Semi-marathon de Maraussan 2018…

L’accueil se faisant dans la plus ancienne cave coopérative de France nous y récupérons  un joli t.shirt sobre (et à nos tailles)  ainsi que nos dossards (sans puce)…l’endroit est chouette, l’ambiance est cool, tout est parfait, personne ne stresse…

IMG_20180225_081851

IMG_20180225_082025

 

Il faisait un froid de gueux ce dimanche et nous n’étions que très peu nombreux au départ du semi-marathon de Maraussan (relai et individuel) …sans doute cette épreuve 2018 a-t-elle été  un peu victime du calendrier officiel des courses puisque le semi-marathon des pyramides, très populaire dans la région, aura lieu dimanche prochain soit  une semaine plus tard…n’empêche, peu de monde au départ certes mais un accueil au top, les coureurs étant soignés aux petits oignons après l’épreuve par une équipe d’ostéo fort sympathiques, disponibles gracieusement à l’issue de la compétition….

IMG_20180225_083529(1)

 

Nous avons eu la joie de voir quelques têtes connues sur le site de la course et surtout nous avons eu le plaisir de retrouver, en supporter de choc, notre sympathique co-équipier  de squad (team ApprentisSquadRunner sur le jeu en ligne Squad Runner ) Laurent, pour ne pas le nommer…

IMG_20180225_085049(1)

 

Le coup d’envoi fut  donné à 9h30 devant la cave…

Plusieurs coureurs, tout comme moi en prépa marathon (et donc positionnés au fond du peloton) m’ont tenu compagnie pendant la course…

Le parcours, en montagne russe était plutôt joli, l’ambiance était simple, les bénévoles au top ( dont un gentil monsieur qui a fait quelques foulées avec moi sur la fin du parcours, tout en m’encourageant, ça fait un bien fou lorsqu’on est dans le dur, crois moi) …

 

Capture28022018

 

Bref, c’était sympa , sans prétention et comme le niveau était  bien relevé, forcement je suis arrivé dans les dernières en 2h21 et et des bananes ….Aucune surprise chronométrique donc mais en pleine prépa marathon je n’étais pas venu pour ça, ce fut surtout un chouette moment de partage et de convivialité…n’en déplaise aux aficionados du chrono, on peut aussi accrocher des dossards pour le plaisir de partager avec d’autres coureurs, quelques kilomètres de course…

 

IMG_20180225_122406

 

 

 

Semi-Marathon de Maraussan

Nous serons au départ, demain dimanche 25 Février 2018, du semi-marathon de Maraussan (34) …

Il s’agit là une jolie épreuve qui se déroule principalement sur des chemins de vigne et à laquelle j ‘avais participé, il y a fort longtemps maintenant

Cette épreuve étant intégrée à ma prépa marathon en cours (Albi, avril 2018) je n’y ferais pas de miracle, ça c’est certain et j’aviserais en fonction de la forme du jour pour choisir mon allure: AS21, AS42 ou allure escargot à moteur sous Tranxène, peu importe,  je compte bien me régaler quelle que soit l’allure choisie…

CR…Le Semi de Maraussan… la course avec un RP et que du bonheur dedans…

L’avant course

Il y a des jours comme ça où tout n’est que bonheur du début à la fin….

Alors qu’à force de traîner mes hoka dans les compétions de par chez moi certains visages me paraissent désormais familiers, il est toutefois rarissime que les gens viennent nous parler spontanément. 

Hier ce fut tout le contraire et il ne m’en fallait pas plus pour me rendre très heureuse….Le speaker de toute nos course héraultaises vient papoter quelques minutes avec nous après le retrait des dossards…une dame vient ensuite à ma rencontre pour me demander si je n’ai pas eu trop de séquelle après ma chute à Montady…Une autre s’approche et se souvient que nous avions papoté pendant cette même  course de Montady mais l’année précédente….une 3ème nous rejoint et me relate une de ses chutes passées …

Alors que nous sommes bien au chaud, devant le stand « petit déjeuner » où trônent café et autre part de quatre-quart, ce n’est que regards et sourires bienveillants de part et d’autres…

Nous sortons prendre l’air et allons saluer Julien (que tu connais aussi un peu virtuellement si tu suis mon blog)…. et cerise sur le gâteau, un  monsieur s’approche et me dit : 

« oh mais je vous reconnais, vous avez un blog » 

Alors tu vois, suite à cette dernière remarque, te dire que je suis heureuse à ce moment précis ce serait trop petit, je nage dans le bonheur et du coup j’en oublie que je me pèle de froid, que j’ai bu du thé avant de partir et que j’ai encore envie de faire pipi….

Après un échauffement en mode minimum syndical, coach-chéri et moi même immortalisons à notre manière un dernier bisou d’adieu…

 

Je vais ensuite comme tout le monde me placer sur la ligne de départ matérialisée par une simple flamme… coach-chéri part avec son bel appareil-photo-caméra sous le bras en précisant de quel coté de la chaussé il se trouvera; histoire qu’on ne se rate pas, un départ de course c’est sacré….

Alors que l’ensemble du  peloton (comme quasiment à chaque compétition par ici) s’aperçoit qu’il est tourné dans le mauvais sens, branle-bas de combat tout le monde se déplace et se replace pendant que coach-chéri décide de se barrer à 300m de là pour éviter la foule en délire et déclencher sa caméra au bon moment sans être gêné …et vas-y qu’il discute avec une dame qui tient la même chienne que la notre au bout de sa laisse et vas-y qu’il a  le nez au vent et que le fond de l’air est frais et youpiiii la vie, bam, coup de pistolet, coach-chéri comprend alors que nous nous éloignons de lui et qu’il est juste en train de rater le départ….

La course
 
Je ne te détaillerais pas cette épreuve  kilomètre par kilomètre parceque cette fois, j’en suis bien incapable.Cette course ne sera que joie et bien être et sera faite essentiellement de rencontre que je vais te relater ici, à ma façon…et si par hasard tu te reconnais dans les portraits qui suivent, dis toi bien qu’il n’y a rien de mauvais dans mes propos…
 
Les 3 zozios: 
 
Ils sont grands, jeunes et très joyeux…ils chantent à tue tête des airs de Claude François, je suis juste derrière eux et je souris…3 secondes, pas plus….ils chantent, parlent fort, apostrophent les supporters dans leur jardins, c’est bien simple on entend qu’eux et si c’est relativement drôle et sympathique il se trouve que ma petite personne quand elle court, manque parfois un peu d’humour et a grand besoin de concentration….heureusement ils ont de grandes jambes et finissent par me semer, je ne vais pas m’en plaindre, je retrouve ma sérénité, j’avance, je suis bien…je les retrouverais plus tard , je ne le sais pas encore…
 
La miss
 
Elle est jeune, elle a une belle foulée et elle souffle un peu fort, on sent bien que l’effort est intense…elle est presque à mon niveau et elle tente de me doubler…la compétitrice qui est en moi se met en mode « tous crocs dehors » et il n’est alors pas question que cette demoiselle me double..elle me doublera, ou pas, quand je l’aurais décidé, pas avant et je vais lui en faire baver des ronds de chapeau à cette jeunette…je vais la trimbaler pendant 2 ou 3km, elle accélère, j’accélère, elle reprend son souffle, j’en profite pour faire de même…je vais même faire ma folle dans une petite côte ou je redoublerais d’effort pour qu’elle reste derrière mon épaule..je ne veux pas qu’elle me double et je sens que ça l’agace….notre petit jeu a  duré un bon moment et la vie étant ce qu’elle est, la miss a fini par me larguer et je ne l’ai plus jamais revue…
 
 
Le V4 du jour
 
Non ce n’était pas Roger... il avait une allure et une foulée efficace et ce monsieur était fort sympathique comme Roger mais ça n’était pas lui….nous engageons une conversation à propos d’une côte qui nous attend et j’apprend que ce monsieur a fait le Marvejol-Mende l’an passé, tout comme moi et puis Nimes aussi…il ne m’en fallait pas plus pour tisser du lien et on courra côte à côte en papotant pendant 2 ou 3km, au même rythme et ça tu vois ça me crée des émotions positives… je suis bien mais je me dis que je devrais peut être enclencher un peu le turbo…au 10ème kilomètre je prends mon envol, je ne le reverrais qu’à l’arrivée…
 
 
La vierge, comme d’hab’
 
Il est  environ 10h30 et je viens de quitter un ravito…je sais l’heure qu’il est parce qu’une jeune fille vient de le demander à un bénévole et je trouve ça trop mimi et rigolo, ça égaye ma course tiens….depuis le début je cours au feeling, sans regarder ma montre avec tout juste de temps en temps un coup d’œil sur le cardio mais c’est tout, je cours libre et c’est trop chouette…je suis partie sans ma ceinture porte-bidon voilà pourquoi je me suis arrêté au ravito, finalement c’était une super bonne  idée qui me sort un peu de ma bulle maintenant que mon V4 du jour a disparu…il est gentil ce monsieur, faudra que je le salue sur une prochaine course…pis cette dame aussi qui demandait de mes nouvelles tout à l’heure…ils sont gentils les coureurs quand même….pis ces chemins qu’est ce qu’ils sont beaux, on dirait les chemins de randonnées que je parcours parfois avec coach-chéri et qui nous fait fredonner :
 
« ce petit chemin qui sent la noisettttteeee, ce petit chemin, n’a ni queue, ni têteeeee » 
 
bref, c’est beau ici_…..pis l’organisation, topissime… pis l’ambiance, cool comme j’aime… et je suis si bien et le monde est si beau et la course à pieds c’est trop le bonheur….
 
La vierge n’est pas loin, elle s’approche de moi, je sens sa grâce au bout de mes hoka, la preuve à ce moment précis j’entend sonner les cloches d’un village en contrebas et je manque d’exploser de rire en plein run…ouai ben fais attention où tu mets tes pieds quand même, va pas nous refaire le coup de la mamie qui se pète la gueule en pleine compèt’, dis au revoir à la sainte vierge et reprends tes esprits….
 
Les 3 zozios à nouveau: 
 
Je suis au 15ème kilomètre, ça commence à faire…comme je suis sur une portion relativement plate et bien goudronnée j’essaye de maintenir un rythme correct pour compenser les ralentissements dans les montées et je les aperçois, toujours rieurs, toujours chantant…je me dis que vraiment, ne voulant pas subir ça jusqu’à l’arrivée il me faut donc les doubler….ils sont trois, ils sont grands, ils sont  côte à côte, avec des épaules bien carrées mais  je vois un tout petit espace entre deux… je me mets en mode crevette en positionnant mes bras un peu le long de mon corps et je fonce au milieu d’eux….
 
« mouahhhhh, y a un petit TGV qui vient de nous doubler » 
 
 » ouai, ben le TGV va avoir 50 berges et il a en plein le dos »
 
Un des 3 zozios quitte ses petits camarades pour faire quelques foulées à mes cotés vite rappelé par ses 2 comparses qui se sentent abandonnés, on prendra tout de même le temps de se balancer quelques vannes avant qu’il ne fasse demi-tour… ça souffle fort dans mon dos du coté des zozios,  je les sens un peu cuits à point …moi par contre je gère et je fiche le camp, je ne les reverrais même pas à l’arrivée et c’est pas faute de les avoir guetté…
 
Mon coach-chéri, enfin: 
 
Au loin j’entends le speaker au micro….la ligne d’arrivée est à  quelques centaines de mètres au bout de la ligne droite et il scande mon nom probablement soudoyé par coach-chéri qui est, j’en suis certaine, à ses cotés…
 
J’aperçois Julien qui s’en va sur son vélo… dans un semblant de sprint je me rapproche de la ligne d’arrivée et je vois enfin mon coach-chéri d’amour…si heureuse de le voir et si heureuse d’en avoir fini que quelques larmes se coincent dans ma gorge…
 
Je franchis la ligne d’arrivée en 2h12’8″ …  je suis en pleine forme et très heureuse et je pense déjà à la prochaine épreuve…
 
 
 
 

Semi-Marathon de Maraussan… J-6…

Clic pour agrandir
source: jogging-plus

Pas de chrono en vue pour ce semi nature au profil incertain…le vivre bien, rester entière et profiter de l’ambiance champêtre avec mes bondi 3 aux pieds, voilà pour moi…


Un petit clin d’œil aux runners urbains qui me lisent :  Pour nous aussi , dans cette chouette campagne sudiste, les dossards sont parfois limités; pas plus de 300 attributions pour cette épreuve là, ça laisse songeur, nan? 








Semi-Marathon de Maraussan…J’y serais…





Un Semi-Marathon  en pleine nature, organisé au milieu de nulle part et dont le nombre de participants semble être limité à 300….

Une cave coopérative dans un petit village viticole comme lieu de départ, des vignes, des vignes et encore des vignes sur le parcours…

Inscription validée…

Bonheur…