Récap’ Mai 2017…

Capturerecapmai2017

Ce mois de mai, commencé au lendemain du marathon d’Albi, s’achève sur un petit kilométrage post-marathon…place à Juin qui nous verra prendre le départ des 3h de Bellegarde… ce type d’épreuve qui sera  une première pour nous deux validera définitivement, si tout se passe bien, le projet de notre participation future aux 6h de Pomas

Récap’ Avril 2017…

le mois d’avril s’achève sur le marathon d’Albi (CR et photos à venir…) place maintenant au mois de mai qui nous verra prendre le départ du semi-marathon du pont rouge le 25, en mode plaisir pour ma part, et retour à un kilométrage un peu plus conséquent, libérée de ma prépa marathon un peu rock’n’roll….

Prépa marathon…Albi 2017…4ème mois bouclé…

Bon! Comment dire?

Ma prépa étant parti complètement en cacahuète depuis le 5 mars dernier, j’ai fait ce que j’ai pu depuis, c’est à dire pas assez à mon gout…quelques jours d’arrêt suivis d’une reprise qui ne s’est pas déroulé comme prévu, j’ai ensuite continué  ma prépa comme j’ai pu avec l’aide de coach-chéri qui a eu la présence d’esprit de modifier mon plan Hanson histoire de limiter les dégâts…je suis passé de semaines bien chargées (plus ou moins 100km/S) à des semaines ultra light de 60km (4 sortie/S contre 6 habituellement) et c’est pour moi douloureux moralement, pour tout te dire je ne me sens même plus tellement en prépa marathon, bref….

Écouter son corps blablabla, savoir se reposer blablabla, ce ne sont pas des discours qui me parlent, j’ai horreur qu’on me tire vers le bas, ce ne sont pas des phrases que l’on prononce chez nous…jamais! Je continue donc à me préparer pour Albi et je sais bien  qu’avec mon kilométrage hebdomadaire actuel, même très allégé, il y a de fortes probabilités pour que je puisse tout de même finir ce fichu marathon, dans un temps redéfini certes, mais qui pourrait tout de même me convenir, en attendant des jours meilleurs…

Clairement ce 4ème mois de prépa fut donc totalement bricolé histoire de  raccrocher les wagons après ma blessure et je dois dire que j’ai vraiment hâte d’être à Albi maintenant pour pouvoir passer à autre chose et renouer avec un kilométrage hebdomadaire un peu plus étoffé…

A l’heure où je publie ce billet Il me reste donc un tout petit peu plus de deux semaines (16 jours exactement)  pour peaufiner ma petite stratégie de course, choisir les chaussures qui me porteront  potentiellement jusqu’au bout et brosser mon mental dans le sens du poil…

Récap’ Mars 2017…

Suite à une blessure qui, je le précise à toutes fins utiles, des fois que tu voudrais m’embêter, n’est pas liée à mon kilométrage habituel mais à un fichu caillou qui se trouvait au milieu de  la garrigue, on se demande bien pourquoi…caillou➩chute➩entorse➩épanchement de synovie➩grosse fatigue😴…le mois de mars s’achève donc avec  avec seulement  243 km au compteur et surtout  une grosse dette kilométrique sur laquelle je n ‘ai pas envie de m’étendre…je suis très loin du compte initialement prévue, c’est comme ça…pour l’heure, je vais mieux et je tente de sauver les meubles avec les moyens du bord, coach-chéri ayant modifié mon plan d’entrainement pour qu’il colle mieux à ma réalité de runneuse quinqua un poil fatiguée…je regarde droit devant moi et je m’adapte  pour finir au mieux ma préparation du marathon d’Albi qui aura lieu le 30 avril prochain…

Donc, droit devant!!!

Prépa marathon d’Albi 2017 ….3ème mois bouclé (12semaines/18)

Crédit photo : organisation du marathon d’Albi

………………………………………………..

Le marathon d’Albi approche et je n’ai pas vu le temps passer…

Ce 3ème mois de prépa a été marqué par un arrêt forcé pendant lequel j’ai pris le temps de réfléchir à ma pratique sportive…ça à chauffé sous mon chapeau, crois moi , il en est sorti quelques remises en question (relatives à mes entrainements et que je détaillerais certainement ici plus tard ) qui devraient voir le jour après l’épreuve… en attendant, à l’heure où j’écris, je suis toujours aussi heureuse de suivre la méthode Hanson, de borner, de cumuler les kilomètres à allure lente et ça n’est pas près de s’arrêter, bien au contraire…

Mais au final je suis tout de même un peu passé à coté de ce 3ème mois, cet arrêt étant situé au plus mauvais moment de ma prépa, puisqu’il s’inscrit, dans mon planning, à l’instant même ou je m’apprêtais à entrer dans le dur …ce ne sera pas un problème en soi car  je sais, sans fausse modestie, que j’ai le fond nécessaire pour boucler un marathon…tout ça manque juste de saveur, j’aime bien mes semaines à plus de 100km, bref…

En cette fin de 3ème mois de prépa, je commence à penser aux  réglages techniques de ce futur marathon, choix des chaussures, choix de mon hydratation,  rien n’est encore tout à fait décidé mais ces détails seront vite réglés certainement…

Il me reste 3 semaines à courir « normalement »…ensuite, je sais que j’aurais tout oublié…mais pour l’heure tout est encore sous contrôle et  je savoure, comme d’habitude, ma préparation marathon, sans lassitude et avec bonheur et je me réjouie à l’idée, que bientôt j’irais chercher, avec détermination, ma 4ème médaille de finisher (sur la distance)

Prépa marathon d’Albi 2017 ….2ème mois bouclé (8semaines/18)

Sur  les 10km de la Corrège s’achèvera ce dimanche le deuxième mois de ma préparation Hanson pour le marathon d’Albi 2017 …

Au cours de ce deuxième  mois, une contracture est venu me chatouiller le mollet pendant une semaine, ce qui ne m’a pas empêchée de m’entrainer, contracture vite anéantie à coup de foam-roller et d’huiles essentielles, tout est rentré dans l’ordre désormais…

J’ai pas mal travaillé ma vitesse au cours de ce deuxième mois et j’en ai encore pour deux semaine à boulotter de l’AS 5 tous les mardi …ça, crois moi, quand ce sera terminé, j’en serais plus que ravie, ce n’est vraiment  pas ce que je préfère même si j’en apprécie l’utilité dans le cadre d’une prépa marathon… tant pis pour ceux qui tiquent la dessus, ils ne savent pas ce qu’ils perdent…

Nous avons  du faire face à deux épisodes cévenols en 15 jours et j’en tire un bénéfice indéniable, assurer une séance d’AS 5 ou une séance Tempo  un jour de tempête, ça te forge le mental comme jamais, à coté de ça le marathon d’Albi sera (presque) du pipi de chat …

Tout est donc sous contrôle, pas de fatigue, pas de baisse de régime, pas de lassitude, zero doute…

Me voilà prête à entrer dans le dur de ma prépa à partir de la semaine qui vient avec un kilométrage qui va devenir…comment dire? conséquent…oui, voilà, c’est ça…conséquent… (  passage de + ou – 80km/s à + ou – 100km/s )

capturecocoalbi2016blog
arrivée marathon d’ Albi 2016